SOUTIEN AU PROGRAMME DE MAILLAGE ÉCOLOGIQUE DU BRABANT WALLON

Le Brabant wallon et PlantC se sont associés pour concrétiser des projets de plantations en faveur du maillage écologique sur des zones identifiées stratégiques.

PlantC soutient le programme collectif «Co-construire le maillage écologique en Brabant wallon» de la Province du Brabant Wallon.
La qualité de vie et la qualité de l’environnement en Brabant wallon dépend de son maillage écologique. Il est important d’agir ensemble afin de participer à la préservation et la restauration de la biodiversité, de palier à la fragmentation, la disparition des habitats, des refuges, indispensables au déplacement et à la survie des espèces végétales et animales.

Cette collaboration s’inscrit dans le projet collectif «Co-construire le maillage écologique en Brabant wallon». Pour en savoir plus.

Les projets concernés :

  • Projet de maillage écologique chez Benoît Lempereur à Perwez.
  • Projet de la plantation de haie chez Luc Joris à Chastre.
  • Projet également de haie à la Ferme de l’Espinette à Beauvechain.
  • Projet de haie anti-érosive à Mont-Saint-Guibert chez Olivier Monnart.

Le maillage écologique à Perwez

Ce sont 2.000 plantules wallons de miscanthus qui ont été implantés chez Benoit Lempereur à Perwez.

La bande de miscanthus accompagne d’autres aménagements qui viennent compléter le maillage écologique dans le Brabant wallon. L’aspect Recherche et Innovation consistait dans la fourniture de plantules wallons issus du Centre wallon de Recherche Agronomique ainsi que de coupler la culture de miscanthus au semis de trèfle blanc nain comme paillage.

La contribution du Brabant wallon couvre à 70% du projet soit 1394 plantules, soit 97.6 tonnes de CO2 séquestrées sur 30 ans.

560 mètres de haie en double rang à Chastre

Il s’agit d’une haie double rang (comprenez ici deux lignes parallèles d’arbustes qui composent la haie) d’une longueur totale de 560 mètres, associée aussi à un aménagement que l’on nomme “mesure agro-environnementale et climatique” à savoir ici, un couvert végétal de type herbacé.
Ce sont près de 1.600 plants implantés de 8 espèces différentes : aubépine, prunellier, viorne obier, sorbier des oiseleurs, sureaux communs, cornouiller sanguins, églantiers, noisetiers.

La contribution du Brabant wallon couvre la plantation et le suivi de 392 mètres de haie double rang soit 45.8 tonnes de CO2 séquestrées sur 20 ans.

Une haie anti-érosive à Mont-Saint-Guibert

Il s’agit d’une plantation de 350 mètres de haie monorang de 17 essences indigènes pour un total de 453 plants.

L’ensemble de ces infrastructures vertes créent gîte, couvert et couloir de circulation pour la faune de la plaine agricole. Mais aussi favoriseront la protection des futures productions des aléas climatiques (schémas agroforestiers en faveur de l’écoulement des eaux, la lutte antiérosive, avec une fonction d’ombrage et dans une certaine mesure de brise-vent).

La contribution du Brabant wallon couvre la plantation et le suivi de 245 mètres de haie simple rang soit 28.6 tonnes de CO2 séquestrées sur 20 ans.

Soutien au maillage écologique à Beauvechain

A la base, un premier objectif à atteindre de 664 mètres de haie mono-rang. Ce projet s’inscrit dans la mobilisation de PlantC et de la Province du Brabant Wallon autour du projet collectif “Co-construire le maillage écologique en Brabant wallon“.

Cela sera réalisé sur une parcelle de culture située à Beauvechain, cet automne-hiver 2022/2023.

La contribution du Brabant wallon couvre la plantation et le suivi de 465 mètres de haie simple rang soit 81.5 tonnes de CO2 séquestrées sur 20 ans.