Haie & biodiversité à la Ferme Delcourt- Gembloux

Noëlla et Léon ambitionnent des projets de grandes ampleurs en faveur de la biodiversité. Pour ce projet, il s’agit de 460mètres de haie double-rang à la Ferme Delcourt, soit approx. 1300 plants. Tous les éléments sont là pour recréer gîtecouvert et couloir de circulation pour la faune des plaines agricoles gembloutoises.

Projet soutenu par

Un verger pour la biodiversité & le climat à la ferme Delcourt

Noëlla et Léon, agriculteurs à la Ferme Delcourt

Noëlla et Léon sont à l’initiative du projet. Informés de notre existence grâce à un agriculteur voisin, ils nous informent de leur ambition globale et leur souhait de planter 460 mètres de haies double rang.

L’histoire de Noëlla & Léon – Ferme Delcourt

Nos deux agriculteurs exploitent la petite ferme familiale de 30 ha, reprise des parents de Léon. La ferme est convertie en BIO depuis 2015. Ce sont principalement des prairies. Le reste de la superficie, on y cultive par exemple des haricots (valorisés dans une conserverie BIO) et des céréales (du triticale, des mélanges épeautre/pois pour fourrage, ou du froment panifiable (fabrication du pain).

Au milieu du pré-verger se balade un poulailler mobile conçu par Léon & Noëlla

L’ambition ne s’arrête pas là. Il faut remettre la Nature au centre de leur exploitation. C’est pourquoi ils œuvrent pour le maillage écologique gembloutois. En outre, Noëlla est diplômée en apiculture et vise à implanter quelques ruches, dans un objectif premier de sauvegarde des abeilles. Toute fleur et fruit présents sont des abris et des garde-manger pour les insectes pollinisateurs.

En 2020, la famille Delcourt implante un pré-verger de 120 arbres fruitiers. En 2023, nous organisons ensemble l’implantation de leur haie double rang.

Illustration du pré-verger à l’été 2022

Quelle histoire…D’arbres et de haies !

A l’issue de la visite complète des parcelles, 3 tronçons de haie pour un total de 460 mètres de haie double rang sont confirmés. Si bien que, plus de 1.300 plants grandiront à Sauvenière, à l’automne-hiver 2023/2024.

Plantation d'arbres en champs en Belgique en faveur de la biodiversité et du climat.
Implantation de la future haie à Sauvenière (Gembloux)

D’abord, la plantation est réalisée après une destruction mécanique de l’herbe afin de faciliter l’utilisation de tarières thermiques. Différentes espèces végétales sélectionnées favorisent l’aspect nourricier de l’infrastructure verte (pollen et fruits) tout au long des saisons. Réels passionnés, Noëlla et Léon observent différentes espèces d’oiseaux notamment des moineaux domestiques et friquets, mésanges bleues et charbonnières, rougequeues noirs, geais des chênes,… qui trouveront un endroit de nidification idéal. 

Léon a déjà implanté des haies sur son parcellaire

Pour conclure, la haie contribue également à l’amélioration de la qualité du sol et de l’eau. mais aussi à la séquestration de carbone dans le sol sur 20 ans, de sorte que la plantation de 1 mètre de haie séquestre 117 kg de CO2 sur 20 ans. En effet, souvenons-nous qu’ensemble, nous préparons la résilience de l’agriculture au regard des changements climatiques,

Plantation d'arbres en champs en Belgique en faveur de la biodiversité et du climat.
Vue sur le territoire qui sera impacté positivement par la haie.

Une haie, enfin !

A présent, c’est chose faite ! Grâce à une équipe de choc la haie a été plantée en bonne et due forme.  

C’est sous un temps pluvieux et un froid de canard que nous sommes allés voir comment la plantation se déroulait.

Courageux, les planteurs étaient en pull alors que notre nouvelle collègue, Camille, était emmitouflée sous une couche de manteaux. Merci à Léon et Noëlla pour le déjeuner et ce chouette moment de partage !

L’équipe de planteur, ça bosse dur !

Quoiqu’il en soit, la haie, plantée sur le pourtour du verger est vraiment la bienvenue… 

D’une part, elle permet de protéger le verger des bourrasques de vent qui sont relativement fréquentes et intenses là où se situe la ferme et d’autre part, cela permet aux abeilles de leur ruche de venir chercher le précieux nectar qui leur sert à confectionner un miel savoureux en collaboration avec un apiculteur de la région. 

Pour répondre aux objectifs d’une haie mellifère et brise-vent, nous avons planté 24 essences différentes. Parmi celles-ci, nous retrouvons du sureau noir, du chêne sessile, de l’érable champêtre, du cornouiller sanguin, de l’aubépine, du tilleul à petite feuille et bien d’autres ! Nous les avons placées stratégiquement pour limiter l’effet de compétition entre les essences et ainsi, permettre à la haie de se développer en étant la plus diversifiée possible.

Résultat final. Sympa, non ?

Cela va également contribuer au projet pédagogique que Noëlla porte avec les élèves des écoles aux alentours pour les sensibiliser aux enjeux environnementaux et climatiques actuels de manière ludique.  

« Dis maman, comment les abeilles elles font le miel ? » « Dis papa, pourquoi on plante une haie ? En plus, il y a des plantes qui piquent … » 

Bientôt, ils sauront tout ! 😉 

Caractéristiques

PLANTATION461m de haie double-rang
SAISON DE PLANTATIONAutomne /hiver 2023-2024